Le panais se mange cru, râpé en salade, ou cuit. Sa peau très mince s’enlève facilement après la cuisson. Le panais s’apprête comme la carotte, le salsifis ou le navet qu’il peut remplacer. Il est délicieux en purée ou incorporé dans les soupes, ragoûts ou plats braisés.